Cinéma
Du 14/02/2024 au 10/03/2024

RETROSPECTIVE BORIS BARNET

«J’aime les choses drôles dans un drame,
et les éléments tragiques dans la comédie»(B.Barnet)
INVITATIONS

A propos

Du 14 février au 10 mars 2024

RETROSPECTIVE BORIS BARNET

Boxeur, il est repéré par Lev Koulechov au début des années 20. Il devient alors acteur, scénariste, assistant, avant d’enchaîner des comédies enlevées, d’une formidable inventivité (La Jeune Fille au carton à chapeau, La Maison de la rue Troubnaïa) avec des drames plus mordants (La Débâcle).
Il marque l’histoire du cinéma soviétique avec Okraïna (Le Faubourg), chef-d’œuvre d’une beauté inaltérable, puis reprend bon an, mal an sa place dans le cinéma étroitement surveillé d’après-guerre, se tenant à son credo : « J’aime les choses drôles dans un drame, et les éléments tragiques dans la comédie. »

Projection particulière :

Samedi 17 février à 14h30 : La Maison de la rue Troubnaïa – Boris Barnet / URSS / 1927 / 65 min / DCP / INT. FR
Accompagnement musical par Lina Belaïd, Quentin Coppalle et Adrien Leconte
Séance suivie d’un dialogue Boris Barnet, réalisateur soviétique de Bernard Eisenschitz, animé par Bernard Benoliel
À 16h30 : signature par Bernard Eisenschitz de son ouvrage Boris Vassilievitch Barnet (Les Éditions de l’Œil, 2024) à la librairie de la Cinémathèque.

Jours et heures des projections

 

Informations pratiques

Adresse : 51 rue de Bercy. 75012 ParisTel : 01.71.19.33.
Plan Vigipirate Urgence attentat : En raison des ralentissements liés aux contrôles de sécurité à l’entrée du bâtiment, nous vous conseillons d’arriver 30 minutes avant le début de votre séance, les retardataires ne pouvant être acceptés en salle. Nous vous rappelons que les valises et les sacs de grande taille ne sont pas acceptés dans l’établissement.
SITE OFFICIEL