Théatre
Du 22/09/2021 au 16/01/2022

LES DEMONS d’après FIODOR DOSTOIEVSKY

Entrée au Répertoire coïncidant avec le bicentenaire de la naissance de Dostoïevsky que l’on célébre en cet automne 2021.

A propos


Du 22 Septembre 2021 au 16 Janvier 2022

Les DEMONS  d’après DOSTOÎEVSKY à la Comédie Française (salle Richelieu) dans une mise en scène de Guy Cassiers

Maître dans l’alliage de l’image vidéo et du jeu d’acteur, le metteur en scène conçoit un dispositif scénique innovant à même de faire résonner le conflit entre la génération des pères – des révolutionnaires de salon – et celle des jeunes nihilistes – manipulés au profit d’actions politiques radicales.
La Salle Richelieu devient ainsi une chambre d’écho, celle d’une société minée par la manipulation des médias et la fanatisation. Les acteurs y offrent la construction, à vue, d’un monde artificiel, nourri par la frivolité, avant de mettre en œuvre sa destruction.

Le Thème :

Comme pour Albert Camus, qui compte parmi les nombreux adaptateurs du roman, ces personnages possédés ne sont pas « des créatures absurdes » mais « des âmes déchirées ou mortes, incapables d’aimer et souffrant de ne pouvoir le faire, voulant et ne pouvant croire, qui sont celles mêmes qui peuplent aujourd’hui notre société et notre monde spirituel. »

Résumé :
Russie, années 1870. Un groupe de nihilistes mystiques est décidé à renverser l’ordre ancien. Entraînés par leur chef Pierre, ils se vouent corps et âme au sombre Stavroguine, un aristocrate décadent et exalté. Ces possédés, guidés par la haine, font régner sur leur ville une atmosphère de terreur.
Russie, années 1870. Un groupe de nihilistes mystiques est décidé à renverser l’ordre ancien. Entraînés par leur chef Pierre, ils se vouent corps et âme au sombre Stavroguine, un aristocrate décadent et exalté. Ces possédés, guidés par la haine, font régner sur leur ville une atmosphère de terreur.

« Pour moi, Dostoïevsky  est d’abord l’écrivain qui, bien avant Nietzsche, a su discerner le nihilisme contemporain, le définir, prédire ses suites monstrueuses, et tenter d’indiquer les voies du salut. […] Nous savons à présent que les héros de Dostoïevski ne sont pas d’étranges créatures absurdes – nous leur ressemblons, nous partageons une même âme » (Albert Camus)

Informations pratiques

Horaires : à 20h30  sauf :Les 16 – 17 et 23 octobre  –  Les 6 -11 et 20  novembre à 14h00
Adresse : 1 Place Colette, 75001 Paris – Tel : 01 44 58 15 15
Crédit photo©Jean-Louis Fernandez

Site officiel