Cinéma
Du 12/01/2022 au 28/02/2022

CONFERENCE

Comment oublier une des plus grandes tragedies de l’histoire russe du XXIème siècle
Un vrai film Art et Essai, exigeant et intense

A propos

CONFERENCE – Un film de Ivan I. TVERDOVSKIY
DATE DE SORTIE : 12 Janvier 2022
Russie –  Estonie –  UK – Italie –  2020  – Durée :2h10 – Couleur

Avec :  Natalya PAVLENKOVA, Ksenia ZUEVA, Aleksandr SEMCHEV, Olga LAPSHINA

C’est un vrai film Art et Essai, exigeant et intense sur un fait réel, à savoir la prise d’otages du Théâtre Dubrovka à Moscou en Octobre 2002.

Il s’agit du 4ème film de Ivan I. TVERDOVSKIY (CLASSE A PART, ZOOLOGIE, L’INSENSIBLE).

Ivan I. TVERDOVSKIY poursuit avec ce quatrième long-métrage une œuvre d’une grande intensité, l’une des plus remarquables du cinéma russe contemporain. Culpabilité, deuil, mémoire, rédemption : CONFERENCE remue les plus vastes sentiments à travers une mise en scène d’une beauté formelle implacable.

Le film a fait sa 1ère mondiale à la Mostra de Venise et a été sélectionné dans de nombreux festivals et, récompensé par de nombreux prix

SYNOPSIS :

17 ans après la prise d’otages du théâtre Dubrovka, l’une des tragédies majeures du 21ème siècle dans l’histoire de la Russie, Natalia, revient à Moscou pour organiser une soirée commémorative pour les familles des victimes de l’attentat d’octobre 2002. Pourquoi s’est-elle retirée dans un monastère depuis si longtemps? Pourquoi sa fille la rejette-t-elle ? Quel est le but de sa démarche?

Quelques mots d'Ivan I. TVERDOVSKIY

Le personnage de Natasha réunit plusieurs personnages féminins. Par exemple,une des femmes prises en otage est allée vivre dans un couvent de nombreuses années plus tard, mais elle ny est pas restée à cause de ce qui sest passé.Le chemin de sa vie la probablement amenée  à faire ce choix.
 Et la partie sur les deux femmes qui séchappent des toilettes est vraie.
On pourrait dire que les différents témoignages on té fusionnés dans le personnage de Natasha.
J
ai créé un conte composé des différents récits que jai récoltés.
(Propos recueillis par V Vittoria Scarpa et Mazzino Montinari pour Cineuropa)